APPRENDRE
PASSER SA LICENCE DE
PILOTE PRIVÉ AVION (PPL)

#1 passer une visite médicale auprès d'un médecin agréé aéronautique.

#2 s'inscrire au club (photo, certificat médical et autorisation parentale pour les élèves-pilotes mineurs) et choisir avec le chef-pilote l'instructeur qui fera tout le suivi de la formation.

#3 créditer son compte d'un montant équivalent aux premiers vols (le compte doit être positif avant d'effecteur un vol) et prendre RDV avec son instructeur.

#4 réussir l'examen théorique pour  la licence PPL,

#5 passer un examen en vol avec un examinateur, à condition d'avoir:
- 17 ans révolus,
- volé 45 heures (ou plus) en tout, dont:
  > 25 heures (ou plus) en double commande,
  > 10 heures en solo,
            dont 2 navigations de 150 nautiques vers 2 terrains extérieurs.

Compter en moyenne 65 heures de vol.

INSTRUCTION AU SOL

L'examen théorique se prépare au CAMI; l'ensemble du programme (mécanique de vol, réglementation, météo, navigation) est enseigné par des instructeurs d'octobre à mars, au choix:
- lundi 19h30-21h00, ou
- samedi 9h00-10h30.

INSTRUCTION EN VOL

Les RDV se prennent avec l'instructeur choisi, en fonction de ses disponibilités et de celles des avion, tous les jours de l'année en fonction des conditions météorologiques. Il est conseillé de prendre plusieurs RDV à l'avance afin d'avoir une progression efficace. L'instruction se fait principalement sur un Robin DR-400 120CV. La double commande est gratuite sur le D112 et coûte 10€/heure de vol sur les autres avions ; il s'ajoute au coût horaire de l'avion.

COMBIEN ÇA COÛTE ?

Au coût des heures de vol d'instruction(compter 140€/heure) s'ajoutent les dépenses suivantes :
- casque (150-200€),
- cartes aéronautiques (25€/carte),
- carnet de pilote (75€),
- cotisation au CAMI (200€),
- assurance fédérale FFA (74€).
Soit un budget compris entre 7.000€ et 10.000€, selon le nombre d'heures nécessaires.

Pour les jeunes élèves, le BIA (Brevet d'Initiation à l'Aéronautique) permet d'obtenir une bourse.

Le PPL permet de voler en France et à l'étranger avec des passagers, sur des avions de la classe de formation (au départ: monomoteur à train fixe et à pas d'hélice fixe). La connaissance de l'anglais aéronautique est obligatoire pour voler hors de France.


 


PASSER SA LICENCE
DE PILOTE ULM

 

UNE FORMATION EN 2 ÉTAPES :

- étape 1 pour pouvoir voler seul
- étape 2 pour pouvoir emmener un passager

ETAPE 1
BREVET DE PILOTE ULM & QUALIFICATION RADIO

Le programme de formation propre à chaque classe multi-axes en vue de l'obtention du brevet ULM s’établit sur une cinquantaine de cours pratiques.
L'examen théorique consiste en 60 questions tirées des annales ULM; la réussite nécessite 75% de bonnes réponses.
La formation en vol se fait sur un ULM FK9 (classe 3); elle inclut la délivrance de la qualification RADIO suite à un test en vol consistant, au cours d’une navigation effectuée avec son formateur, à traverser une zone contrôlée, et à se poser sur un aérodrome contrôlé. Le brevet pratique est délivré par un autres instructeur suite à un test au sol (connaissances spécifiques à la classe 3) et un test en vol; il donne la qualification multi-axes et l’habilitation d’utiliser l’ULM du CAMI en tours de piste, pour des vols locaux et des voyages vers des terrains ouverts à la circulation aérienne publique et des plateformes reconnues (selon liste CAMI), mais sans passager. Il faut environ 30 heures (5 heures pour les pilotes brevetés AVION) d'instruction en vol pour passer le brevet pratique; chaque élève est unique, la durée est donc adaptée aux compétences de chacun. Le maintien de cette habilitation nécessite un vol au minimum tous les 3 mois (dans le cas contraire, un vol de contrôle avec un instructeurs nécessaire).


ETAPE 2
QUALIFICATION EMPORT PASSAGER

Cette phase de perfectionnement pratique et théorique inclut la navigation sur des longs trajets et la gestion d'un passager. Cette qualification ne peut être délivrée qu’après 10h de vol solo pour un breveté ULM ou 5h de vol solo ULM pour pilote avion avec sa licence en état de validité, et suite à un contrôle au sol du maintien des connaissances (base idem au brevet et gestion d’un passager) et d’un test en vol.



COMBIEN ÇA COÛTE ?

Au coût des heures de vol (95€/heure avec instructeur) s'ajoutent les coûts suivants :
- casque (150-200€),
- cartes aéronautiques (25€/carte),
- carnet de pilote (75€),
- cotisation au CAMI (200€),
- assurance fédérale FFA (74€).
Soit un budget global d'environ 3.300€ pour obtenir le brevet de pilote ULM, sans qualification aéronautique préalable.

FORMATION ABRÉGÉE POUR LES PILOTES BREVETÉS AVION

 



PROGRESSER
AU CAMI

1

VOLS RÉGULIERS
AVEC INSTRUCTEUR

Au CAMI, les instructeurs sont bénévoles et sont autant disponibles pour les élèves-pilotes que pour les pilotes brevetés. Les pilotes brevetés sont encouragés à voler régulièrement avec un instructeur pour maintenir leurs connaissances à jour, s'entraîner et perfectionner leur pilotage, bien au-delà du contrôle en vol bi-annuel de prorogation de la licence PPL.
Au CAMI, le surcoût d'un vol avec instructeur est symbolique : 10€/heure (gratuit pourJodel D112).

2

LES BRIEFINGS CAMI

Le CAMI organise régulièrement des briefings techniques et des forums d'échange sur des sujets précis :
- logiciels de préparation et de conduite de vols
- utilisation des sites internet pour la météo
- navigation en Grande-Bretagne
- EFIS
- glass cockpit
- phraséologie.
Ces briefings sont ouverts à tous et sont assurés par des membres du CAMI ou des intervenants extérieurs.

3

VARIANTES & QUALIFICATIONS

Sur JODEL D-112 : TRAIN CLASSIQUE

Sur CESSNA 172 : EFIS (Glass Cockpit)

Sur PIPER PA-28 : TRAIN RENTRANT, PAS VARIABLE et TURBO

VFR de NUIT

FCL055 (anglais aéronautique)